Diagonale des fous 2017 : un fou parmi les coureurs de Guerlédan aventures

P’tit récit de la Diagonale des Fous de Denis Le Bouill , Parti de St Pierre de La réunion le 19 octobre à 22h pour rejoindre St Denis 45h51mn plus tard après 170 kms de périple … :

 

 

 

 

Clap de fin et retour sur mon périple réunionnais de 170 km , 9700 m de D+ & 45h51mn : 2 nuits et 2 jours à crapahuter sur l’une des courses à pied les plus difficiles de la planète sur l’île de la Réunion avec un cadre exceptionnel & la traversée de l’île du sud au nord dont notamment  le passage dans  les cirques de Cilaos & Mafate , de cette épreuve qui porte très bien son appellation de diagonale des fous !!!

Avant d’être une épreuve sportive , pour moi ce défi devait être et fut une superbe aventure humaine et solidaire pendant plus d’un an après mon premier ultra de 165 kms validée à la fin de l’été 2016 dans les Pyrénées. Grâce notamment à la bonne préparation et aux bons conseils d’Alain Tanguy ami & entraîneur de Guerlédan Aventures qui m’a permis d’arriver dans les meilleurs conditions le jour J…. Grâce à mes soutiens de tous les jours Nadia ,Alwena ,Ewen & Ylowan qui n’ont pu m’accompagner à la Reunion & qui m’ont toujours soutenu et ont accepté ce délire de folie « diagonale des fous » … & la réussite de cette aventure fut pleine grâce a mes deux compagnons de route Yannick Cornanguer et Jean-Marc Connan qui m’ont accompagné & soutenu tout au long des 170 kms du parcours & Julien hervé 123eme en 35h qui m’ont permis d’intégrer leur groupe Bellislois d’un souffle pour la muco afin de recueillir tout au long de l’année des fonds pour vaincre la mucoviscidose Soit 9700 € équivalent au 9700 m de dénivelé de l’épreuve . Soutien tjrs possible ici : http://unsoufflepourlamuco-2017.ikinoa.com/

 

 

 

 

 

 

Quel aventure de Déglingo cette diagonale des fous….

où l’on passe de l’euphorie du départ où toute l’île vibre pour la course & une ambiance digne du tour de France pendant les 15 premiers kilomètres avec des milliers de réunionnais à nous acclamer le long des routes et chemins …

l’départ live : https://www.youtube.com/watch?v=uF0YxbfUVyE&t=7s

puis vient ensuite le doute pendant 50 kms et le terrain difficile de Kervegen  qui ne permet pas de courir et de relancer l’allure &

 

 

 

 

ceci jusqu’au premier gros ravitaillement de CiLaos

et la traversée splendide des cirques de Cilaos et Mafate pendant 50 kms avec les grosses montées du Taïbit et du Maïdo et des jambes enfin retrouvées jusqu’à la grosse descente de 13kms ,éprouvante musculairement avant le 2 ième gros ravito de sans souci km 127 …..

 

et de nouveau des difficultés physiques à 40 km du terme avec des muscles bien crispés ……

dernier tiers du parcours qu’il faudra terminer au mental qui , sur ce type d’épreuve éprouvante physiquement et surtout psychologiquement représente une grosse partie de la réussite de l’épreuve notamment avec une fin de parcours toujours aussi exigeante car parti pour marcher jusqu’au bout ,bloqué par les douleurs aux guibolles & subissant le terrain / la fin de course , sur une grosse montée avant la Possession km 140 , ne souhaitant pas terminer ainsi pour mes complices de périple, je déconnecte le cerveau /réalise un réset total/oubli la douleur & prend un gros coup d’chaud en décidant de réaliser une montée à bloc qui va étrangement s’avérer payante puisque ce changement de rythme va me permettre de continuer ainsi & de réussir à passer + facilement le gros passage de 7 kilomètres sur le chemin des anglais composé de gros blocs de pavés irréguliers très complexes à emprunter en fin de course

 

 

 

 

 

 

 

avant la délivrance après la dernière descente de 5 kms du Colorado vers le stade de la redoute où nous pouvions , après 45 heures 51 minutes dresser haut & fièrement le drapeau de vaincre la mucoviscidose et être soulagé d’avoir été au bout de ce défi de 170 kms .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

& après + de 45 h à ingurgiter eau, eau gazeuse & coca , nous pouvions enfin profiter des dodos & rhums locaux !!!

Avant de repartir , 2 jours + tard , plus tranquillement pour bien profiter pendant 3 jours de l’île avec un trek de 50 kms dans les 3 cirques splendides & isolés de Mafate , Salazie & Cilaos …pas rassasié !!!

& au cours de notre séjour des rencontres exceptionnelles : les réunionnais , d’une gentillesse & disponibilité au 4 coins du parcours , les bénévoles sans qui cette & nos manifestations sportives ne pourraient avoir lieu , les organisateurs dont Mr Chicaux président du grand raid qui , assez rare pour le souligner était dès notre descente de l’avion , a l’accueil des participants ….. & bien-sur toutes & tous qui tout au long de notre aventures nous ont soutenu & encouragé …..Merci
…& ces p’tites rencontre inattendu lors de notre séjours :

Johanne Defay surfeuse Professionnelle Française

 

 

 

 

 

 

 

Jim Walmsley jeune prodige Américain de trail longtemps en tète de ce grand raid avant d’être contraint à l’abandon


Laisser un commentaire