L’hydratation

Une activité physique entraîne nécessairement une perte calorique. Sur 100 calories perdues, 20 sont utilisés par l’organisme pour le besoin de l’activité elle-même et 80 sont évacués sous forme de chaleur.

L’évacuation de la chaleur se fait principalement par le phénomène de sudation selon un rapport de 300 calories éliminées par litre. Ceci peut entraîner une perte maximale de 2L/heure. Une bonne réhydratation est donc essentielle pour, d’une part, refroidir l’organisme et d’autre part permettre la sudation et donc l’élimination des calories.

Une mauvaise hydratation aboutie à une baisse des performances. Il a été prouvé que chez un individu normal une perte d’eau correspondant à 2% du poids du corps (1.5L pour une personne de 70kg) a pour cause une baisse de 20% des capacités physiques.

 

Les signes d’une mauvaise hydratation sont les suivants :

  • des problèmes musculaires : crampes, contractures, …
  • une accélération du rythme cardiaque
  • une mauvaise récupération
  • des maux de tête
  • des troubles de la conscience

 

Il est donc capital de :

  • s’hydrater avant d’avoir soif. Il est conseillé de boire 1 à 2 gorgées d’eau toutes les 15 minutes. La température idéale de la boisson est comprise entre 10 et 15°C
  • diluer les boissons de l’effort si la température extérieure est élevée. En effet plus il fait chaud, plus l’apport d’eau doit être important pour refroidir l’organisme
  • boire plus si l’air est humide. En effet, plus le taux d’humidité est important plus la sudation sera faible

Laisser un commentaire